Archive | janvier 2009

La journée de Bordeaux III et de l’APHG…

La journée de Bordeaux III et de l’APHG…

La régionale Aquitaine de l’APHG, en collaboration avec l’Institut d’Histoire de l’Université Michel de Montaigne,  a organisé une journée d’étude sur le thème :   Le marché a-t-il une histoire ? Le Mercredi 21 janvier 2009 à l’amphi de l’UFR Staps. Pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’assister à cette journée très enrichissante, […]

1 Commentaire En lire plus ... »

Le mot du Président de l’APHG Aquitaine.

Le mot du Président de l’APHG Aquitaine.

Bordeaux, le 11 janvier 2009 Cher (e ) s collègues,   Le bureau de la régionale d’Aquitaine de l’APHG vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2009. Qu’elle vous apporte bonheur, santé et satisfactions de tous ordres. Cette nouvelle année nous confronte à trois enjeux majeurs ; – Mettre fin à l’hémorragie de postes qui touche […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Le secrétariat national de l’APHG communique à propos de la réforme des concours.

Le secrétariat national de l’APHG communique à propos de la réforme des concours.

Pour une formation de qualité des enseignants, contre un CAPES au rabais L’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie (APHG) avec le soutien et l’accord des associations de spécialistes de l’Enseignement Supérieur : la Société des Professeurs d’Histoire anciennedes Universités (SOPHAU), la Société des Historiens Médiévistes de l’Enseignement Supérieur Public (SHMESP), l’Association des Historiens Modernistes […]

0 Commentaires En lire plus ... »

Appel des historiens de l’université française à propos de la réforme des concours.

La réforme des concours de recrutement des professeurs de l’enseignement secondaire engagée par le gouvernement soulève des questions d’ordre scientifique qui vont très au-delà de la formation des enseignants…   Voir la suite sur la page formation concours !!!!!  

0 Commentaires En lire plus ... »

Les députés mettent un terme aux lois mémorielles.

Politique, histoire et mémoire ne font pas bon ménage. La mission parlementaire présidée par Bernard Acoyer a donc tranché: ce n’est pas aux politiques de dicter aux historiens et professeurs d’histoire ce qu’il faut enseigner ni comment l’enseigner. Cette décision met un terme au vote de nouvelles « lois mémorielles », appellation apparue avec l’article 4 de […]

0 Commentaires En lire plus ... »

AFUL " LA RESIDENCE DE LA P... |
GILTZARRIA, à l'école de la... |
Autodétermination-tibet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CFTC Schindler ascenseurs
| azia
| Nos Campagnes sans ogm